Êtes-vous constamment angoissé ou rongé par des conditions particulières ?

Avez-vous des inquiétudes ou des craintes de ne pas être à la hauteur dans une quelconque situation ?

Est-ce que les objectifs visés à votre travail ou dans d’autres activités vous rendent nerveux ou agité ?

Sentez-vous une certaine pression ou panique à faire quelque chose ?

Imaginez-vous l’avenir avec beaucoup d’appréhension et avec un sentiment d’impuissance ?

Tant de gens sont comme vous en ayant l’impression de naviguer sur une mer déchaînée avec un quotidien remplit d’attentes stressantes, sous une surveillance constante des autres pour les culpabiliser ou les rabaisser et dans un climat tendu par la peur des problèmes qui pourraient survenir.

Comment faire pour vous sentir calme malgré ces situations indésirables et ainsi éviter de vivre des dépressions, des burnouts ou des maladies graves qui pourraient survenir si vous ne faites rien de différent des autres ?

Ce guide vous permet de prendre conscience qu’un massage relaxant peut vous soulager de votre stress chronique, mais pour y mettre fin, sans lutte ni résistance, vous devez aller au-delà des traitements et des médecines traditionnelles.

 

C’est la vérité qui libère et non les efforts que vous faites pour vous libérer du stress !

 

QUE CONTIENT CE GUIDE ?

 

Guide du stress chronique : Accepter, comprendre et faire un choix plus élevé

 

Qu’est-ce que le stress ?

Lorsque vous vous sentez stressé, votre esprit exige à votre corps de passer à la vitesse supérieure pour faire face à la menace. Votre rythme cardiaque, votre rythme respiratoire et votre tension artérielle augmentent. Plus vous êtes stressé, plus votre corps est sollicité.

Le stress est une conséquence, un résultat provenant de votre pouvoir de création et il se manifeste dans votre vie au moyen de vos pensées, de vos paroles et de vos actions probablement sans vous en rendre compte.

C’est un sentiment personnel qui indique une vérité à propos de qui vous n’êtes pas, mais doit exister afin de choisir librement et consciemment qui vous êtes. Sans ce choix entre les deux, aucun choix n’est possible, donc vous avez intérêt à accepter le stress, à accepter que vous en êtes le créateur afin de faire entrer en existence dans votre esprit, un nouveau choix et cette fois-ci conscient.

En vérité, si vous n’acceptez pas votre choix inconscient de l’avoir créé, vous déclarez son absence, son inexistence, et seul ce qui existe peut se transformer, jamais ce que vous niez, jamais ce qui n’existe pas dans votre réalité.

Vous vivez du stress lorsqu’il y a des exigences, des obligations ou des attentes à propos de quelque chose dans l’avenir et qui vous sont imposées par vous-mêmes ou par les autres.

Par conséquent, votre niveau et votre étendu du stress ressenti dépendent beaucoup de votre façon de penser profonde (croire) en rapport avec une situation particulière telle que par exemple :

  • Vouloir la réussite de quelque chose et vous sentir stressé si vous croyez que vous allez échouer ;
  • Avoir des attentes élevées et vous sentir stressé si vous croyez ne pas être capable de les réaliser ;
  • Avoir trop de travail ou faire quelque chose et vous sentir stressé si vous croyez ne pas arriver à terminer à temps ;
  • Voir vos enfants qui se comportent mal et vous sentir stressé en croyant que vous n’êtes pas un bon parent ;
  • Vouloir l’amour de quelqu’un et vous sentir stressé si vous croyez que l’amour est exclusif et nécessite des conditions ;
  • Avoir une situation financière difficile et vous sentir stressé si vous croyez ne pas pouvoir payer toutes vos factures ;
  • Vouloir être apprécié par les autres et vous sentir angoissé si vous croyez ne pas être à la hauteur dans une situation quelconque.

 

Le stress est une forme d’inquiétude, de peur , en acceptant pas la vie telle qu’elle est, mais selon ce qu’elle devrait être.

 

Stress au travail

 

Qu’est-ce que le stress chronique et ses symptômes ?

Lorsque le stress devient chronique, donc lorsque vous constatez qu’il interfère avec votre capacité à fonctionner normalement sur une période prolongée, c’est alors que votre stress peut avoir un impact malheureux sur votre santé physique et mentale.

Vous pouvez souvent avoir, notamment :

  • De l’impatience et de l’irritabilité ;
  • Un manque d’attention ;
  • Une absence de motivation ;
  • Des maux de tête et des migraines ;
  • Des douleurs physiques ;
  • Des tensions musculaires ;
  • De l’insomnie ou de la somnolence ;
  • Un comportement social agressif ;
  • Un manque d’énergie ;
  • De la tristesse injustifiée ;
  • Une plus grande nervosité ;
  • Des pensée floues ou troublées ;
  • Un changement d’appétit ;
  • Un problème de poids ;
  • De l’indigestion et reflux gastrique ;
  • De la diarrhée et de la constipation ;
  • Une augmentation de la consommation d’alcool ou de drogue ;
  • Des changement dans vos réactions émotionnelles avec les autres.

 

Lorsque le terme « stress » est utilisé dans un sens clinique, il fait référence à une situation qui cause un sentiment angoissant ou de détresse et peut entraîner d’autres problèmes de santé mentale, tels que l’anxiété, la dépression ou la panique.

Le stress chronique peut même contribuer à une maladie grave à long terme, qu’il s’agisse d’une maladie cardiaque, de haute pression, d’une immunité réduite, de cirrhose du foi,  de changements dans le cerveau et même de suicide.

Lorsque le stress se transforme en une maladie grave, il est important d’obtenir l’aide d’un professionnel de santé dès que possible, non pour guérir, mais pour vous soulager rapidement.

 

Quelle est la différence entre le stress et l’anxiété ?

Le stress et l’anxiété sont souvent utilisés de manière interchangeable.

Bien que les symptômes puissent sembler similaires, ils sont différents. Souvent, l’anxiété est déclenchée par une situation stressante et les deux vont souvent de pair. Cependant, il est également possible de se sentir stressé sans se sentir anxieux.

L’anxiété est plus étroitement associée au fait de s’inquiéter ou de ruminer constamment les choses, même lorsqu’il ne se passe pas grand-chose. Parfois, l’anxiété peut faire partie d’un syndrome d’anxiété généralisée qui perturbe votre système nerveux et une condition que vous pouvez ressentir même lorsque le monde extérieur est tout à fait calme.

Le stress, en revanche, a tendance à être la réponse, la réaction d’une personne à une situation ou à un événement quelconque.

 

Quels sont les facteurs qui stressent les gens ?

Chaque jour, des gens restent à la maison, manquent l’école, vont chez le médecin ou meurent à cause des effets du stress.

On estime que les employeurs nord-américains dépensent 350 milliards de dollars chaque année en soins de santé et en journées de travail perdues liées au stress. Jusqu’à 80 % des accidents du travail sont dus au stress ou à des problèmes liés au stress, comme le fait d’être trop distrait ou fatigué.

Il existe plusieurs facteurs qui stressent les gens et ils ne sont pas la cause de votre stress chronique, mais bien votre façon de penser en relation avec ces facteurs.

Par conséquent, il ne suffit pas d’éliminer les facteurs ni les effets pour ne plus être stressé, il faut accepter et comprendre votre façon de penser et vos croyances profondes afin d’agir sur le processus en cause et ainsi transformer votre façon de penser par choix conscient plus élevé.

Vous ne pouvez pas changer votre façon de penser en utilisant votre propre façon de penser, car votre façon de penser est un effet, une forme, un résultat, un conséquence de vos choix. Vous devez créer consciemment votre propre façon de penser par des points de vue différents, des perceptions différentes en ayant un esprit ouvert aux choses que vous ne connaissez pas ni ne croyez pas.

 

Facteurs de stress

 

Les gens attendent d’avoir un problème pour prendre soin d’eux, au lieu de prendre soin d’eux quand tout va bien !

 

Que désirez-vous comme solution à votre bien-être ?

Est-ce que votre stress chronique a été créé de façon consciente par vous ? Avez-vous eu à l’esprit, l’idée de vouloir vivre stressé ? Depuis quand, les gens cherchent-ils à se blesser, à se faire souffrir de façon consciente et délibérée ?

Pouvez-vous accepter que vous n’avez pas choisi consciemment de vivre stressé, mais que vous avez imité sans choix, donc inconsciemment, de vivre stressé par la pression et le conditionnement de l’environnement ?

En vérité, vous avez toujours le libre choix de vos désirs, mais vous avez simplement oublié l’existence de ce choix en imitant des gens qui eux aussi, n’étaient pas conscients de leur liberté de choix entre l’inconscience et la conscience de leurs propres désirs.

Si vous désirez avoir un bien-être temporaire pour vous débarrasser de votre stress chronique, alors vous allez réagir par habitude apprise et par imitation, donc sans choisir consciemment, des solutions offertes par les autres pour vous soulager.

D’autre part, si vous désirez avoir un bien-être permanent pour vous libérer de votre stress chronique, alors vous allez agir différemment et par création, donc avec un choix conscient, une solution à la fois temporaire venant des autres pour vous soulager et une solution créative venant de vous afin de vous en libérer totalement.

Qu’aimeriez-vous, que choisissez-vous consciemment de vivre comme bien-être ? N’est-ce pas la question qui compte le plus pour vous ?

Pourquoi choisir une solution ou un traitement à faire si vous n’êtes pas conscient de ce que vous désirez avant tout ?

 

Est-ce que les médicaments guérissent le stress chronique ?

Les médicaments ont l’air tellement gentil et inoffensif !

Avec leurs magnifiques formes rondes, de petits losanges, de petits cylindres de toutes les couleurs et même de petits cœurs, probablement que les enfants en feraient de jolies colliers à porter.

Rares sont les médicaments qui guérissent vraiment. On pense d’abord aux antibiotiques, qui tuent les germes et qui envahissent le corps, mais on sait que la maladie infectieuse est souvent le résultat d’une interaction entre le patient et le germe, et que la fragilité de l’hôte compte autant que la virulence du visiteur.

Selon une étude, dans 75 % des cas, le médecin qui avait prescrit un antibiotique ne l’estimait pas indispensable, mais il pensait que le patient en attendait un. Le patient dont le médecin estime qu’il attendait un antibiotique a plus de chance de s’en voir prescrire un que s’il en attendait un réellement.

 

Médicaments et bonbons

 

Aucun médicament guérit vraiment le stress

Depuis très longtemps, on prescrit des médicaments pour calmer les symptômes du stress, dont beaucoup n’ont rien à voir avec la maladie.

N’est-ce pas un peu jouer à l’apprenti sorcier que de prescrire un médicament en cas de stress au travail, de chagrin d’amour ou un antidépresseur lors d’un deuil ou d’une perte d’emploi ?

Qui peut dire les effets de ces prescriptions à moyen et à long terme, au niveau individuel, mais aussi collectif ?

Le fait que des millions de personnes soient sous antidépresseurs ou tranquillisants ne peut être considéré comme insignifiant par ceux qui s’intéressent à comprendre et à apporter des solutions créatives pour mettre fin au stress chronique.

L’efficacité des antidépresseurs est douteuse dans beaucoup de situations où ils sont prescrits. De nombreuses études sont peu probantes et leur évaluation se fait généralement à court terme. Pourtant, dans les pays occidentaux, leurs prescriptions ont augmenté de 500 % entre 2011 et 2020.

 

La prévention du stress au moyen de la prise de médicaments

L’essor spectaculaire des médicaments préventifs est plus récent.

Leur but est de donner à une personne stressée qui n’est pas nécessairement malade, mais qui présente un risque, un médicament pour réduire et prévenir ce risque de stress chronique.

L’intérêt pour le fabricant du médicament est que les personnes à risque sont beaucoup plus nombreuses que les personnes réellement stressées. En fait, il est plus rentable de commercialiser un médicament administré à une grande partie de la population afin de prévenir le stress que de trouver la solution qui traite cette situation.

L’inconvénient est que, pour la grande majorité des patients qui prennent un médicament préventif, il n’y a aucun bénéfice pour ce patient et une grande dépendance possible.

 

L’influence des fabricants pharmaceutiques dans le stress chronique

Le stress chronique est une construction sociale et mentale, variable selon le temps et la culture de l’environnement, car il est de plus en plus influencé par le lobby pharmaceutique qui cherche à modifier la perception et la compréhension du bien-être dans la population.

En vérité, les entreprises pharmaceutiques veulent transformer le problème du stress chronique en maladie pour laquelle ils proposent des médicaments pour le soulager. À quoi bon pour eux de mettre fin définitivement au stress chronique et ainsi perdre des bénéfices, perdre de nombreux patients ?

Le développement de la pharmacologie a contribué aux immenses succès de la médecine moderne, mais un quart des médicaments n’ont pas prouvé leur efficacité. Certains ont une marge thérapeutique étroite et apportent souvent de la dépendance ou de la résistance comme effets secondaires et surtout, une baisse d’efficacité du système immunitaire.

 

Réduire les critères du stress afin de faire croire que les gens sains sont stressés

Les critères ou les facteurs de risque d’être stressé s’abaissent et par conséquent, de nombreuses personnes qui se considèrent en bonne santé sont devenues stressées sans s’en rendre compte.

En inventant des facteurs de stress, des mesures pour le « prouver » comme des tests ou des questionnaires, de plus en plus de gens sont considérés avoir un stress chronique et ainsi croire qu’ils sont potentiellement stressés.

Évidemment, les firmes pharmaceutiques influencent ces tendances, via les médecins, les hommes politiques, les associations de patients et les citoyens avec de nombreuses publicités quotidiennes.

Pour augmenter les croyances, ces mêmes firmes publient de nombreuses études favorables que des études défavorables de leurs nouveaux médicaments qui coûtent plus chers. En fait, les études ont tendance à surestimer les effets positifs et à sous-estimer les effets secondaires. Limitées dans le temps, elles ne peuvent évidemment déceler les effets à long terme.

Les médicaments, souvent, sont testés chez des hommes jeunes sélectionnés et souvent porteurs d’une seule pathologie, alors que souvent dans la vie de tous les jours, ils sont prescrits chez des patients plus stressés et plus âgés, porteurs de plusieurs pathologies et surtout sous l’influence de plusieurs médicaments qui interagissent entre eux.

Or, les interactions sont sources de nombreux effets secondaires et les patients âgés ou porteurs de plusieurs pathologies sont beaucoup plus sensibles aux effets secondaires des médicaments.

En vérité, aucun médicament ne peut guérir le stress chronique et aucun médecin ne peut aider une personne à s’en libérer, car le stress est d’abord crée par le mental, par notre pouvoir de création, qui débute par une idée qui s’est formée dans notre esprit, suivit de paroles exprimées et finalement par nos actions.

Par bonheur, de nos jours, de plus en plus de gens commencent à prendre conscience que le stress chronique n’est pas une maladie physique, mais une erreur, un choix moindre dans notre façon de penser.

Est-ce que la solution permanente à votre stress chronique réside à la fois sur une traitement relaxant, de prendre conscience comment votre stress a pris naissance, comment il est devenu chronique et d’utiliser votre pouvoir de création consciemment afin de créer un plan d’action qui vous apporte la motivation pour agir et la grande joie d’accomplir un but qui vous tient à cœur ?

 

Firme pharmaceutique

 

Quels sont les traitements contre le stress chronique ?

La plupart des traitements contre le stress se concentrent sur :

  • Identifier les signes ou symptômes du stress ;
  • Prendre des médicaments pour engourdir l’esprit et le corps ;
  • Se reposer beaucoup et prendre congé de travail ;
  • Essayer un traitement afin de voir s’il fonctionne ;
  • Essayer un autre traitement afin de voir s’il fonctionne ;
  • Essayer d’autres traitements afin de voir s’ils fonctionnent ;
  • Créer une profonde dépendance de croire aux traitements des autres.

 

Comme vous pouvez le constater, vous pouvez créer une profonde habitude à essayer de nombreux traitements contre le stress, perdre votre temps, votre argent et votre patience, ce qui va augmenter votre niveau de stress en prenant conscience que la véritable solution ne se trouve pas dans les traitements réactifs, mais tout simplement dans un traitement créatif basé sur votre initiative à connaître comment votre stress à pris naissance et comment vous avez développé une profonde habitude de le garder en place.

Par contre, si votre désir est de vous soulager de votre stress chronique, alors votre choix sera en fonction d’un des nombreux traitements temporaires dans le tableau suivant, car ils sont rapides et procurent un effet immédiat sans toutefois mettre fin à votre stress chronique.

 

Traitements contre le stress

 

Dans la plupart des traitements passifs, les effets calmants sont ressentis par les patients, car ils sont dans un état de tranquillité, ce qui les rendent très populaires et très attirants par rapport aux solutions médicales contre le stress chronique.

De nombreuses recherches ont été effectuées concernant les traitements actifs (la personne fait elle-même les actions) comme la méditation de pleine conscience, la lecture, l’exercice, le yoga ou la marche et peuvent vraiment aider les gens à soulager leur stress chronique.

Cependant, même avec des traitements actifs, il y a un énorme risque que cela ne produise aucune amélioration, parce qu’il faut comprendre avant tout comment a pris naissance votre stress chronique ainsi que les profondes habitudes qui se sont installées.

Par conséquent, tous ces traitements réactives (passifs ou actifs) sont des solutions temporaires, car ils oublient de chercher à comprendre le processus en cause qui a créé et qui recrée votre stress chronique.

Ces traitements soulagent uniquement votre stress, peu importe s’ils sont passifs ou actifs.

 

Les médicaments contre le stress

Les médicaments contre le stress ne sont généralement pas le premier plan d’action dans le traitement du stress. Cependant, si le stress vous empêche de fonctionner dans votre vie de tous les jours, cela peut être le signe d’un trouble dépressif ou d’un trouble anxieux. Dans ces cas, un médecin peut prescrire des médicaments pour vous aider à soulager vos symptômes.

Voici les médicaments souvent prescrits :

  • Les antidépresseurs : Si vous souffrez de dépression, de manque d’énergie, de manque de motivation et de difficultés de concentration.
  • Les anxiolytiques (médicaments anti-anxiété) : Le stress chronique peut facilement se transformer en anxiété et peut sembler paralysant. Dans certains cas, un stress supplémentaire peut augmenter la probabilité de subir une attaque de panique. Il peut être bénéfique de prendre un anxiolytique.

Dans de nombreux cas, un antidépresseur aux propriétés anxiolytiques est essayé en premier. Bien qu’il puisse être très efficace pour réduire l’anxiété, il comporte un risque de dépendance. Pour cette raison, si un antidépresseur ne traite pas efficacement l’anxiété et le stress, d’autres médicaments peuvent être envisagés.

 

Le repos conscient et délibéré est une activité très productive

De nos jours, nous commençons à voir apparaître une tendance qui invite à reprendre possession de notre temps et accorder à notre esprit un moment de repos.

Dans notre culture nord-américaine, où la productivité et la compétition sont valorisées en tant que normes et idéaux les plus élevés, le repos de notre esprit et de notre corps est souvent perçu, souvent mal accueilli, comme une chose paresseuse ou inutile. Nous le savons bien, au Canada, la paresse est loin d’être perçue comme une qualité et pourtant, nous voyons se développer de plus en plus des moments réservés à la sieste et aux massages relaxants, même en entreprise.

Et pour cause, elles favorisent justement la productivité grâce au lâcher-prise !

Déconnecter votre esprit des attentes, des exigences et des obligations est excellent pour votre santé. Votre corps, vos cellules et vos organes ont besoin de repos pour se régénérer.

Avoir trop d’activités entraînent souvent du stress, qui lui entraîne la formation de cortisol, une hormone qui, si produite trop longtemps, va nuire à la santé et provoquer des effets secondaires comme l’obésité, l’hypertension, les reflux gastro-œsophagiens ou encore la baisse du système immunitaire.

Ces impacts négatifs sur la santé renforcent également le mal-être psychique et alimentent un cercle vicieux. Il a été démontré que le fait de rester chez soi et de pratiquer des activités calmes comme la lecture, le jardinage, le ménage ou la cuisine contribuait à faire baisser le stress et donc le taux de cortisol.

Nous constatons également que ne rien faire est une notion subjective. Beaucoup de personnes pensent que rester chez soi, même en ayant une occupation, s’apparente à ne rien faire et que cela n’est pas valorisant.

En fait, ne rien faire de façon consciente et délibérée ne consiste pas à somnoler ou rêvasser, mais à rester pleinement éveillé dans la “non-action”. La non-action n’est pas de l’inaction, c’est une pleine activité intérieure. On ne fait rien en toute conscience et sans chercher à courir vers un objectif, mais on ressent tout, on voit tout, on écoute tout.

 

Les traitements ou thérapies contre le stress

La thérapie contre le stress peut être très utile, surtout lorsqu’un stress aigu est en cause. Le simple fait de parler à une autre personne peut être utile et parler à un professionnel de la santé peut être encore plus utile.

Voici quelques-unes des thérapies passives et actives contre le stress :

  • La thérapie comportementale : La thérapie comportementale se concentre sur la modification des processus de pensée et des comportements d’une personne pour changer ses sentiments. En changeant la façon dont une personne pense et réagit aux situations, le changement peut réduire le stress de cette personne. Cette approche peut également travailler sur l’aide aux compétences de gestion du temps, le cas échéant.
  • Les thérapies alternatives de gestion du stress : Le but de nombreuses techniques alternatives de gestion du stress est d’activer consciemment la réponse de relaxation naturelle du corps. Bon nombre de ces techniques fournissent les meilleurs résultats lorsqu’elles sont effectuées régulièrement et peuvent ne pas fournir des résultats complets au départ.
  • La respiration profonde : La respiration profonde est l’une des techniques de gestion du stress les plus simples. Elle peut être utilisée n’importe où et n’importe quand. Il existe de nombreux exercices de respiration profonde qui peuvent être utilisés. Cependant, tout ce qui est nécessaire est de ralentir consciemment votre respiration et de vous concentrer sur des respirations profondes.
  • L’exercice : L’exercice aide non seulement à garder le corps en bon état, mais peut également aider à garder l’esprit en bon état. L’exercice libère des substances chimiques naturelles dans le cerveau qui réduisent les sentiments de stress, améliorent l’humeur et augmentent l’énergie. L’exercice peut également améliorer le sommeil, ce qui peut aider à réduire le stress.
  • La méditation : La méditation ne signifie pas nécessairement s’asseoir par terre dans une pièce vide. La méditation peut se faire n’importe où, n’importe quand. La méditation aide une personne à concentrer son attention sur le moment présent et à vider son esprit des pensées stressantes. La méditation peut être difficile à pratiquer au début. Essayer des techniques guidées telles que la relaxation musculaire progressive peut être utile lors de la première pratique de la méditation. Il peut également être utile de répéter un mot ou un mantra pour centrer ses pensées.

Les traitements contre le stress peuvent être extrêmement efficaces lorsqu’ils sont commencés tôt et poursuivis avec cohérence. Si vous vivez à la fois avec le stress et la dépendance, de l’aide est disponible.

 

Pourquoi les traitements sont incomplets pour guérir du stress ?

Les thérapies passives sont des solutions où le patient n’a pas besoin de participer, de bouger, de faire un effort, donc aucune décision ni action de sa part sont demandées.

Beaucoup de thérapeutes passent leur temps à essayer d’agir sur des éléments du corps qui ne sont la plupart du temps même pas responsables du stress chronique. Ce qu’il faut prendre conscience est qu’il n’existe pas une unique cause au stress chronique.

Le stress chronique est un ensemble de facteurs complexes. En définitive, si quelqu’un prétend connaître la cause précise de votre stress chronique, cela doit éveiller de nombreux doutes dans votre esprit.

Un traitement réactif (passif ou actif) ayant pour cible la soi-disant cause de votre problème de stress n’a donc que très peu de chance de le régler définitivement, d’y mettre fin. Je ne dis pas que ces thérapies sont inutiles. Elles peuvent être utiles lorsqu’elles sont intégrées avec une solution créative qui cherche à comprendre comment a pris naissance votre stress et créer un plan d’action pour y mettre fin.

Elles ne le sont certainement pas lorsqu’elles sont présentées comme l’unique traitement pour votre stress chronique.

Cependant, il convient de vous rappeler votre désir premier, soit de soulager votre stress chronique ou bien de le soulager et d’y mettre fin définitivement. Tout est question de votre désir personnel.

 

Les traitements sont tous pareils sous des apparences différentes

Vous pouvez continuellement faire des choix concernant votre stress chronique, des choix réactifs qui sont tous temporaires et imitatifs, mais pour vous libérer de votre stress chronique, vous n’avez qu’une seule solution, un seul choix plus élevé et il consiste à prendre conscience que tous ces traitements offerts ne sont que des choix moindres.

Évidemment, ils vous apportent un certain soulagement, mais un soulagement est toujours quelque chose de temporaire.

D’autre part, il ne serait pas bien pour ces thérapeutes de vous apporter une solution permanente, car ils croient à tort, que cela pourrait signifier la fin pour eux de vous voir comme client payant. Par conséquent, ils cherchent des façons pour que vous dépendiez d’eux ! C’est une question de peur pour eux et non de mauvaise foi.

En choisissant des solutions de traitements parmi ces nombreux choix temporaires et réactifs, vous ne faites que répéter le même choix moindre sous des apparences différentes !

Cette profonde habitude provient du fait que vous avez oublié, que vous n’êtes pas conscient de votre pouvoir de création, que vous êtes un créateur puissant, que vous avez créé votre stress chronique par vos pensées, vos paroles et vos actions, et ainsi ne jamais accepter votre propre responsabilité dans ce qui vous arrive, surtout les choses que vous nommez « un problème ».

Il ne vous vient jamais à l’esprit d’avoir l’intention de vous comprendre, car cela demande du temps, de l’introspection et de l’amour de soi. Et comme vous vivez en cherchant des solutions rapides, mais malheureusement temporaires, alors vous ne voulez pas mettre des efforts mentaux pour connaître le processus en vous qui a créé votre stress chronique.

Et cette introspection et cet amour débutent en ayant un esprit ouvert, un esprit qui ne cherche pas à avoir raison, mais à comprendre sa nature créative et comment a pris naissance cette expérience stressante.

 

Quel est le véritable rôle d’un professionnel de la santé ?

Le rôle véritable d’un professionnel de la santé n’est pas de vous rendre dépendant de lui ni de se croire une autorité envers vous, mais de vous guider et de vous accompagner vers l’indépendance.

Il vous permet d’exploiter au maximum votre potentiel, grâce à de l’éducation thérapeutique, des exercices et des mouvements, des conseils d’hygiène de vie, de comprendre comment votre stress a pris naissances, comment certaines habitudes inconscientes redonnent de la force à votre stress chronique et de vous expliquer votre pouvoir de création afin de vous motiver à agir.

En vous transmettant des connaissances et des expériences, il vous aide à mettre à jour vos croyances et vos représentations sur le stress chronique que vous vivez. Casser le cercle vicieux du stress chronique nécessite du temps ainsi qu’un changement profond et durable de votre style de vie. Par conséquent, cela se traduit par une évolution de vos croyances et de vos comportements habituels.

Évidemment, il vous offre ses thérapies afin de vous soulager temporairement, car lui aussi a des désirs et des intentions personnels que vous ne devez pas oublier tout comme les vôtres. En créant un environnement favorable à la guérison et avec l’aide de traitements comme solution temporaire, il vous donne tous les moyens de vous prendre en charge afin de vous permettre d’accéder à l’autonomie et au bien-être.

Par conséquent, vous êtes en mesure d’adapter votre style de vie et vos activités pour bénéficier de la meilleure guérison possible pour mettre fin à votre stress chronique et de le soulager.

Vous l’aurez compris, les principaux changements se font de votre côté, de votre initiative et de votre motivation. Il ne s’agit pas là de reporter toute la responsabilité sur vous, bien entendu, mais de vous faire prendre conscience que vous devez participer activement.

Malheureusement, très peu de thérapeutes ont cette vision globale et encore bien moins les médecins !

 

Avoir une démarche plus créative est la meilleure chose que vous pouvez faire contre le stress chronique !

 

Quelle est la solution permanente à votre stress chronique ?

Si je vous disais que la solution permanente pour vous libérer de votre stress chronique se trouve en vous, alors vous n’aurez pas envie de lire ce guide, car la plupart d’entre vous cherchez par habitude, des solutions rapides chez les autres, car vous ne croyez pas en vous, vous ne croyez pas en votre pouvoir de création reçu à votre naissance, car presque tous les gens autour de vous n’en sont pas conscients non plus.

Ainsi, la solution permanente à votre stress chronique se compose de deux choses :

  1. Soulager votre stress chronique avec un traitement sans effets secondaires comme un massage relaxant ;
  2. Guérir complètement de votre stress chronique en utilisant consciemment votre pouvoir de création.

 

Mais avant d’utiliser votre pouvoir de création, vous devez reconnaître l’expérience passé qui a créé votre stress chronique afin de ne pas répéter inconsciemment cette même expérience. En reconnaissant les facteurs et les habitudes en cause, alors vous pouvez agir sur eux d’une façon différente et ainsi produire des conséquences différentes.

 

Comment a pris naissance votre stress chronique ?

Une des choses les plus naturelles de la vie est celle que vous ne pouvez pas changer une expérience sans savoir comment elle s’est créée. C’est en sachant votre expérience passée, qu’elle vous aide à comprendre votre situation présente et ainsi éviter de revivre la même expérience à l’avenir.

Là se trouve votre solution permanente et unique pour vous afin de mettre fin à votre stress chronique. Elle ne se trouve pas chez les thérapeutes ni chez les médecins ni chez moi. L’information est déjà en vous.

Cependant, il est très difficile de se souvenir de son passé et c’est la raison de montrer certaines expériences et points de vue afin d’éveiller votre mémoire en toute liberté de conscience.

En vérité, vous n’avez pas à apprendre ou à acquérir quelque chose, vous n’avez qu’à vous rappeler de quelque chose et ensuite faire des choix plus élevé ou non.

 

Vous avez déjà en vous toute l’information qui a créé votre stress chronique

Aucune solution unique existe pour mettre fin à votre stress chronique, car chaque personne est différente dans sa façon de vivre. Votre environnement a influencé votre manière de vivre et a contribué à créé votre stress chronique sans vous en rendre compte.

Par conséquent, c’est en acceptant votre responsabilité d’avoir créé inconsciemment votre stress, c’est en acceptant qu’il n’y a aucune victime ni méchante personne, que vous pouvez ouvrir votre esprit et ainsi l’activer sans lutte ni résistance.

La bonne nouvelle est que personne au monde ne sait mieux que vous ce qui s’est passé dans votre vie, donc vous avez déjà toutes les informations en vous. Il suffit d’observer votre passé dans votre mémoire et observer le monde afin de vous rappeler le processus de création en pensée, en parle et en action qui a contribué à produire votre stress.

 

Comment a pris naissance mon stress ?

Est-ce que j’étais stressé à cinq ans ? Bien-sûr que non !

Que s’est-il passé par la suite ?

  • Comme tout le monde, je suis allé à l’école et on m’a enseigné que je devais être meilleur que les autres au moyen de la compétition afin de faire partie des gagnants, car les perdants étaient des gens inférieurs, de petites personnes. Comme il est stressant de ne pas être à la hauteur pour bien paraître !
  • Je ne devais pas commettre des erreurs, car on allait rire de moi, me ridiculiser, me culpabiliser, me punir, alors je devais éviter de faire quelque chose de nouveau et vivre dans la conformité d’un scénario connu. Comme il est stressant de se faire juger, abaisser et critiquer par les autres qui ne font rien de nouveau !
  • Je devais écouter ceux qui dirigent, car eux savaient ce qui était bien pour moi et dans la vie, donc je devais obéir aux ordres sans poser de questions. Comme il est stressant de ne pas remettre en question les gens qui se croient plus importants !
  • Je devais dépendre de l’autorité, car il me procurait mes besoins pour survivre, donc je me soumettais à l’autorité par la peur de perdre quelque chose. Comme il est stressant de ne pas avoir de pouvoir sur ma vie !
  • Je devais respecter et exiger des échanges dans mes relations, car ainsi je pouvais avoir des garanties de conserver mon bonheur, donc l’amour avait des conditions et des obligations. Comme il est stressant de vouloir contrôler et manipuler les gens !
  • Je devais croire et donner une confiance aveugle aux gens qui avaient beaucoup d’éducation ou nés avant moi, car l’accumulation de connaissances, de mots, d’années était le plus haut niveau d’intelligence et non la sagesse d’appliquer les connaissances apprises. Comme il est stressant de nier ses propres vérités et perdre confiance en soi.

 

Voilà comment a pris naissance mon stress, mais cela s’est aggravée durant ma vie adulte pour devenir un stress chronique.

 

Mon stress est devenu chronique

En devenant adulte, j’étais rempli de croyances ou de conditionnements selon ce que la vie devrait être et non sur ce que la vie est. Mon esprit était infesté d’attentes ou d’idées préconçues que je devais avoir afin de me réaliser individuellement.

Avoir un diplôme scolaire, avoir un bon emploi, un bon patron, avoir une maison, une femme, des enfants, avoir de l’argent, un plan de retraite, avoir de la sécurité, avoir du confort, etc. Tous ces désirs étaient uniquement des choses à AVOIR, donc des désirs corporels ou physiques.

Je voulais aussi AVOIR une belle image de la réussite, donc j’en voulais plus,  je voulais être le meilleur, je voulais bien paraître, être à la hauteur, ne pas montrer que j’ai des problèmes.

Et que se passait-il quand je ne pouvais pas réaliser ces idéaux ? Je devenais de plus en plus stressé, frustré et je luttais contre les autres qui cherchaient eux aussi les mêmes désirs.

Nous tous avions oublié de mettre l’accent sur ce que nous pouvions apporter aux autres et ainsi enlever de notre esprit, l’égoïsme inconscient qui causait notre stress chronique.

Je voulais plus d’argent, plus de bien, plus de ceci, plus de cela, mais je n’offrais rien de plus aux autres comme comportement aimable, généreux et juste.

En vérité, je n’avais aucun but qui me tenait à cœur, aucun plan d’action écrit et je vivais en toute inconscience et au dessus de mes moyens en voulant tout rapidement et à crédit. Il n’est pas très motivant de travailler pour payer le passé !

Sans m’en rendre compte, j’attendais d’avoir un problème pour prendre soin de moi, de quelqu’un ou de quelque chose, au lieu de prendre soin de moi, des autres ou de quelque chose quand tout allait bien !

Par exemple, je ne prenais pas soin de ma santé quand tout allait bien, je ne prenais pas soin de ma relation amoureuse quand tout allait bien et je ne prenais pas soin de ma situation financière quand tout allait bien.

La sécurité est en fait, ce qui donne naissance à l’insécurité, car elle me gardait prisonnier dans l’immobilité du confort.

Et lorsque je vivais une certaine inquiétude dans un domaine, donc un certain stress, alors je réagissais en cherchant une solution temporaire ou réactive sans me rendre compte de comprendre comment cela avait pris naissance et créer un projet créatif de façon consciente.

Lorsque les gens sont constamment stressés, ils cherchent presque toujours des solutions temporaires afin de soulager leurs angoisses. En vérité, ils ne se rendent pas comptent qu’ils ont été conditionnés à vouloir à tout prix se sentir en toute sécurité et surtout, de montrer une image d’une personne à la hauteur afin de bien paraître contribuant alors, à créer et à vivre dans la peur et l’inquiétude constantes.

Malheureusement, la vie n’est pas un scénario confortable qui se répète d’un passé connu à un autre passé connu que vous nommez « futur ». Ce sont les humains qui ont inventé le stress en n’acceptant pas, en ne comprenant pas l’utilité des problèmes et en ne connaissant pas leur pouvoir de création pour y faire face.

Le stress ne fait pas partie de notre nature humaine comme de nombreux spécialistes l’affirment, il se présente dans notre vie au moyen de nos propres décisions et créations inconscientes de vouloir à tout prix réaliser un objectif, un idéal où nous n’avons aucun contrôle sur les autres ni sur les résultats.

 

Vous êtes nés avec un puissant pouvoir de création

Avez-vous remarqué que lorsque vous trouvez vous-même vos idées sans que personne vous disent quoi penser ni quoi faire, que vous avez une forte envie d’agir, car à cet instant, votre motivation est en accord avec votre véritable nature qui est basée sur votre liberté de choix ?

Cela n’est pas un hasard !

Mais lorsque quelqu’un vous dit quoi penser et quoi faire, vous dit quelle solution prendre, alors votre envie d’agir est très bas, voire inexistant, car votre nature n’est pas de vous faire contrôler ni de vivre sous l’autorité ou l’approbation des autres.

Cependant, vous avez été conditionné tout comme moi, depuis notre enfance, à ne pas croire en nous, à donner une confiance aveugle aux gens ayant des « titres » ou en position d’autorité et ainsi oublier de penser par nous-mêmes, de créer par nous-mêmes à partir de nos problèmes personnels, de nos vérités dans l’âme.

Pas étonnant que la plupart des gens cherchent des solutions chez les autres par manque de motivation personnelle, par peur de ne pas réussir du premier coup, par manque de conscience comment un être humain fonctionne et parce que nous ne sommes pas conscients de notre pouvoir de création, alors on croit ne pas avoir tous les outils pour affronter les problèmes de la vie et ainsi on se stress à propos de tout et de rien.

On se stress avec des objectifs mesurables qui apportent un stress épouvantable, car nous ne pouvons pas savoir les résultats de quelque chose de nouveau et un problème est toujours quelque chose de nouveau, il n’existe pas de vieux problèmes, mais nous cherchons à solutionner un problème nouveau avec des idées ou des solutions passées ou connues. Cela va à l’encontre de la vie telle qu’elle est.

En fait, avez-vous été conditionné à vouloir tout réussir du premier coup tout ce que vous faites ? Comment pouvez-vous sentir la joie, la très grande joie de réussir quelque chose de nouveau ? De mettre fin à votre stress chronique par vous-même ?

Le résultat de la création ne peut pas être connu sinon le jeu de la vie sera terminé et l’échec, qui consiste à ne pas réussir du premier coup, est la première étape de la réussite, la persévérance en est la qualité fondamentale dans l’action et l’évolution de la conscience en est la conséquence dans l’âme.

Les gens qui ne vivent pas d’échecs sont souvent des personnes mortes, sans joie et très peu évoluées qui dirigent les autres pour les contrôler afin de réaliser leurs désirs purement égoïstes par inconscience de qui ils sont, par inconscience de leur pouvoir de création.

 

Quelle est l’énergie de la création ?

Nous sommes l’énergie qui créé tous nos désirs, mais nous sommes convaincus être un corps au lieu d’être convaincu d’être une âme, un esprit et un corps. Par conséquent, nous cherchons à manipuler ou à contrôler les autres pour obtenir quelque chose, car nous avons été conditionnés à vivre ainsi et oublier notre grand pouvoir de création.

Voici les 3 énergies de la création que nous sommes :

  1. Notre âme indique une vérité que nous avons créé sous forme d’un sentiment ainsi que son désir sans l’imposer à notre esprit.
  2. Notre esprit choisit de réaliser le désir de l’âme ou contre elle par une intention de créer consciemment quelque chose de nouveau ou de réagir inconsciemment en répétant quelque chose de connu. Les outils de la création sont la pensée, la parole (parlée ou écrite) et l’action.
  3. Notre corps exécute les intentions de notre esprit.

 

En discutant avec une massothérapeute consciente (ma fille) et en recevant mensuellement un massage relaxant qui m’apportait uniquement un bien-être temporaire concernant mon stress chronique, nous avons compris que si je ne choisissais pas de créer un projet pour me libérer du stress chronique, donc de réaliser mon désir, que tous les traitements existants n’y arriveraient pas.

Par conséquent, un plan d’action écrit était nécessaire en fonction des facteurs qui contribuaient à me causer du stress depuis toujours et le processus de ma guérison permanente débutait en acceptant la vie telle qu’elle est et non selon ce qu’elle devrait être.

 

Comment créer un plan d’action pour vous libérer du stress chronique ?

Avez-vous oublié que votre nature est celle de choisir d’abord vos désirs souhaités ainsi qu’un but à accomplir qui vous tient à cœur et ensuite voir les moyens ou les solutions pour y arriver ?

Mais avant tout, vous devez être conscient de ce que vous désirez comme résultat et accomplissement dans votre imagination, car cela est la fondation de vos prochaines décisions, intentions et actions qui vont produire ces nouveaux résultats.

Ce n’est pas au professionnel de la santé de choisir vos désirs, ni vos intentions et ni de vous dire quoi faire ou ne pas faire !  Si vous continuez à croire le contraire, alors jamais vous n’allez arriver à mettre fin à votre stress chronique.

Ainsi, il est nécessaire de préciser consciemment ce que vous désirez réellement, de choisir votre intention (le but à accomplir qui vous tient à cœur) et de là, de rédiger un plan d’action mensuel qui va changer au fil de votre conscience.

 

ÉTAPE 1 : CHOISIR VOTRE DÉSIR À RÉALISER (ÊTRE)

La première étape est de déterminer par écrit sur votre plan d’action, ce que vous désirez et non ce que vous ne désirez pas. Ce que vous désirez est beaucoup plus motivant et moins décourageant de ce que vous ne désirez pas. En l’écrivant, vous ne pouvez pas l’oublier et vous gardez le cap, la direction de votre désir.

Cela permet de vous rapprocher des choses que vous aimez plutôt que de vous éloigner des choses que vous n’aimez pas.

Un désir de l’âme est un état d’être, un sentiment ou une sensation que vous voulez réaliser et souvent contraire de votre vérité actuelle, votre sentiment actuel. Il se réalise de façon consciente en sachant et en décidant clairement ce que vous voulez, mais jamais de façon inconsciente en imitant sans vous en rendre compte, l’environnement où vous avez été conditionné.

Notre environnement actuel nous conditionne l’esprit à vivre stressé en répétant les mêmes conditions et les mêmes solutions réactives que nos prédécesseurs.

 

ÉTAPE 2 : CHOISIR VOTRE VOTRE BUT À ACCOMPLIR (CRÉER)

Ainsi, pour réaliser votre désir, vous devez créer quelque chose consciemment en accomplissant un but qui vous tient beaucoup à cœur, donc d’utiliser votre imagination afin de préciser votre intention.

Accomplir un but n’est pas d’avoir, d’obtenir ou de posséder quelque chose, mais bien de finir, de produire, de compléter quelque chose par vous-même. Faire agir les autres pour accomplir quelque chose et ensuite profiter du désir réalisé est une des plus profondes habitudes inconscientes qui existe dans notre société.

Pour accomplir un but, il faut s’engager à faire une suite de chose en agissant sur les facteurs qui ont contribué à produire votre stress chronique. De comprendre que de nombreuses actions ne fonctionneront pas, mais en les expérimentant, vous allez vous rapprocher des actions qui fonctionnent.

Pour cela, il suffit de vous poser une question simple et personnelle : Quel est l’accomplissement qui vous tient vraiment à cœur et qui va vous permettre de sentir la grande joie de réaliser votre désir de vous libérer du stress chronique une fois pour toute ?

La réponse concernant votre but est une suite de mots à votre désir comme par exemple :

  • Je désire être calme dans mon travail afin de pouvoir créer des nouveaux projets stimulants et valorisants
  • Je désire être tranquille à propos de ma situation financière afin de pouvoir diversifier mes revenus et vivre sans dettes
  • Je désire être bien dans ma relation amoureuse afin de pouvoir aimer purement et naturellement

L’intention est un accomplissement que vous voulez créer, un but qui vous passionne au moyen d’actions à faire. En d’autres termes, sans actions de votre part, vous ne pouvez pas accomplir ce but et par conséquent, ne jamais réaliser votre désir.

Une des profondes habitudes qui stressent les gens est celle de croire aux objectifs et non de croire aux accomplissements. Les objectifs mesurables imposent un stress considérable concernant les mesures en quantité et en temps. Évitez la poursuite d’objectifs et choisissez la poursuite de but à accomplir par vos propres actions.

L’objectif est un désir physique, donc quelque chose à AVOIR et le désir de l’âme est quelque chose à ÊTRE.

 

ÉTAPE 3 : ÉCRIRE VOTRE STRATÉGIE ET VOTRE PLAN D’ACTION (FAIRE)

Par le passé, j’avais toujours l’habitude de réagir à un problème par une solution extérieure à moi sans vraiment connaître comment il prenait naissance et ainsi éviter de comprendre les facteurs dans le processus en cause. Il ne me venait jamais à l’esprit d’écrire un plan d’action, car personne autour de moi vivait de cette façon.

Vouloir accomplir quelque chose sans avoir un plan d’action écrit est une habitude néfaste qui ne fonctionne pas et en regardant tous les professionnels de la santé, tous les dirigeants et tout ce monde qui adore être en position d’autorité, en position de contrôle, nous pouvons voir qu’eux aussi n’ont pas de plan écrit dans leur propre vie quand vient le temps de solutionner un problème de façon créative.

Ainsi, vous devez écrire votre plan d’action afin d’avoir la motivation nécessaire pour agir, vous devez prendre conscience des actions qui ne fonctionnent pas, faire des nouveaux choix plus élevés et ainsi arriver à accomplir votre but qui vous tient à cœur.

Cependant, si le plan d’action vient des autres ou si vous cherchez à ce que les autres agissent à votre place, alors vous n’aurez pas de motivation ni d’engagement pour réussir. Vous chercherez à contrôler les autres et ainsi créer en vous et aussi chez les autres, des relations stressantes.

Notre monde n’est pas conscient de la grande valeur d’écrire un plan d’action, car dans nos sociétés, cette pratique n’est pas utilisée, peu importe le niveau d’éducation. Une personne consciente et évoluée sait parfaitement qu’un plan d’action écrit est ce qui fonctionne pour accomplir quelque chose.

Dans ma situation stressante, j’ai observé les croyances ou les facteurs suivants :

  1. J’avais de nombreuses croyances venant de mon enseignement
  2. Je n’étais pas conscient de connaître ma nature ni mon pouvoir de création
  3. J’avais besoin des autres et ainsi compter sur eux pour obtenir quelque chose
  4. Je luttais contre les gens au moyen de la compétition pour faire partie des meilleurs
  5. J’obéissais aux ordres de l’autorité pour contrôler et diriger ma vie
  6. Je croyais que je devais gagner ma vie et avoir de plus en plus de chose pour prouver ma grandeur

 

Mon plan d’action pour me libérer de mon stress chronique

Pour vous aider à mieux comprendre, je vous présente l’exemple de mon plan d’action et ainsi avoir un point de vue différent pour créer le vôtre.

Voilà ma stratégie de départ qui consistait à rédiger un plan d’action mensuel afin d’utiliser mon pouvoir de création en pensée, en parole écrite et en action. Puis de m’évaluer à chaque fin de mois avec ma massothérapeute et voir si de nouvelles décisions et actions pourraient être faites lorsqu’elles ne produisaient pas les résultats escomptés ou que je ne sentais pas d’améliorations concernant mon stress chronique.

En fait, je devais refaire mon plan d’action à chaque mois, car il y a des choix moindres (des erreurs), des progressions, des modifications et des ajustements continuellement.

 

Plan d'action du stress

 

La raison de l’échec est presque toujours par l’absence d’un plan d’action écrit !

 

Pour terminer

Ne pas avoir des attentes et des objectifs mesurables sont probablement les choses les plus importantes pour mettre fin au stress chronique. Cependant, sans créer consciemment un plan d’action en agissant sur les facteurs ou les croyances qui contribuent à donner naissance ou à redonner naissance au stress est une entreprise vaine et insensée

Créer des projets soi-même en fonction d’un but passionnant afin de réaliser votre désir est manifestement la clé pour votre bien-être. Voir les relations non pas pour obtenir quelque chose, mais pour offrir quelque chose comme des états d’être permet de prendre conscience que la séparation est une grande illusion, car nous croyons être des corps au lieu de voir que nous sommes avant tout des êtres, donc une âme.

L’oublie de cela cause tous les problèmes dans ce monde, mais sans les problèmes, il serait impossible de créer quelque chose, donc nous avons intérêt que les problèmes ne prennent pas fin.

Accepter les problèmes apporte un sentiment de calme, mais maudire les problèmes apporte le stress ou la peur de vivre.

 

Choisissez une massothérapeute attentive à votre désir

Si vous désirez une solution temporaire pour soulager votre stress chronique ou si vous désirez une solution permanente pour à la fois soulager votre stress et vous en libérer une fois pour toute,  nous vous invitons à connaître quelqu’un de différent qui a l’intention de comprendre votre désir, votre intention et votre plan d’action ?

 

Massothérapie à domicile